Dominique Trottier, journaliste et écrivain

Une photo avec un nouvel ami, Patrice, neveu de Patrice Lumumba, premier Premier ministre de la RDC (et héros national) qui fut assassiné en 1961. 

Le "camion à nettoyer les rues" ...

L'équipe de Cuso International en RDC

Et voici l'équivalent du "camion-balayeur de rue". Ces pauvres hommes balaient les rues dans la poussière et la circulation intenses. 

Eux, ils préfèrent l'air climatisé... 

À venir, des photos de la superbe nature de ce pays, 

lorsque j'aurai l'occasion de sortir de la capitale. 


Copyright © 2015 Dominique Trottier. Tous droits réservés.

Mes collègues rient de moi parce que je travaille sur la terrasse devant Radio Okapi afin de "profiter" de la chaleur de l'après-midi en novembre (30 degrés Celsius à l'ombre)... 

Le fameux manioc

Mais il ne faut pas oublier tous les bons côtés du Congo. Ceux que je connais déjà (les chenilles en font partie) et ceux qu'ils me reste à découvrir !

Novembre 2015

Remarquez le contraste ci-dessous, entre le balayeur et les publicités de Mercedes-Benz et Mitsubishi à l’arrière.  

Comme un « vrai » Congolais, je n’ai pas hésité à manger ces délicieuses chenilles bien assaisonnées (en noir à l’avant de l’assiette) : une excellente source de protéines, sans gras !!! On peut les acheter vivantes dans les marchés publics, ainsi que d'autres belles "bibittes" comme que de gros verres blancs, dodus et gigotants. 

Miaaaaaaaammmmmmmmm... des bonnes chenilles !!!   

Mes collègues se moquent de moi !!!

"Maman Véro" (madame Véro) peut piler du manioc pendant des heures. Apparemment, c'est plus efficace que le gym !!! 

Voici l’équivalent du camion qui ramasse les déchets, poussé à bras d’hommes.

L’état « normal » d’une rue secondaire. Je ne suis pas dépaysé... Ça me fait penser aux nids-de-poule de Montréal ;)

Mariage religieux... et célébrations traditionnelles

Un dimanche en bonne compagnie, passé à bien manger, boire, parler, rire... et essayer de comprendre le lingala, l'une des 4 langues officielles du pays, en plus du français, qui est la langue commune.

​J'ai été invité à ce mariage catholique, le samedi 21. À la sortie de l'église, nous avons eu droit à des célébrations traditionnelles. À noter les gars... ici, la femme promet de se soumettre à la volonté de son mari. 

Le "truck de vidanges"...